• 20Juin 19

Une nouvelle espèce de grenouille découverte au Costa Rica

Des scientifiques costariciens ont confirmé lundi dernier la découverte d’une nouvelle espèce de grenouille dans le pays, après avoir reçu des informations sur l’amphibien d’un travailleur touristique dans l’est de la Cordillère de Talamanca.

Découverte d’une grenouille nommée Diasporus amirae

Il y a quatre ans, Stanley Salazar, un travailleur du tourisme intéressé par les amphibiens, a parlé à des scientifiques de l’Université d’État du Costa Rica d’une grenouille qu’il avait observée dans la forêt du mont Plátano, dans la chaîne de montagnes Talamanca, qui pourrait être une nouvelle espèce selon lui.

L’UCR a rapporté qu’après des années de recherche, le magazine Zootaxa, spécialisé en taxonomie et zoologie, a publié l’article annonçant la découverte de cette nouvelle espèce de grenouille du genre Diasporus.

L’espèce a été baptisée du nom scientifique Diasporus amirae, en l’honneur de la fille de Salazar, Amira Salazar Vásquez.

grenouille-diasporus-amirae-costa-rica-decouverte

Les spécimens de l’espèce mesurent entre un demi-centimètre et deux centimètres (oui, de véritables montres !!), sont brun foncé et leur ventre est gris bleuâtre. Ils diffèrent des autres variantes du genre parce qu’ils sont plus robustes.

Au Costa Rica, il existe cinq autres espèces d’amphibiens du genre Diasporus. Ces grenouilles sont communément appelées “campanita” (petite cloche), car elles se caractérisent par leur façon particulière de chanter, semblable au son d’une cloche, qui détaille l’information.

De la difficulté de la trouver

L’herpétologiste de l’école de biologie de l’UCR, Gerardo Chaves, a commenté que cette grenouille a un comportement très différent des autres grenouilles de ce genre parce qu’elle vit dans des trous très près du sol, quand la chose la plus commune est que les grenouilles de la diaspora sont dans la partie inférieure de la végétation.

Les chercheurs ont expliqué que le climat de la région était le principal obstacle pour trouver cette grenouille, car à Talamanca, il pleut beaucoup pendant la majeure partie de l’année.

Quand il pleut très fort, beaucoup d’animaux se taisent, il faut donc attendre longtemps pour les trouver. On peut avoir la malchance d’y aller pendant deux jours, de pleuvoir jour et nuit et de rester sans rien voir. C’est aussi ça la beauté de la nature : son imprévisibilité !

Une autre difficulté qui a surgi lors de la localisation des spécimens de cette grenouille était que son chant est différent de celui des autres grenouilles de son genre. Ce chant, au lieu d’être constant, ne sonne qu’une fois toutes les cinq ou dix minutes.

Les spécialistes n’ont pu trouver que dix spécimens mâles, tous sur le mont Banana, à une altitude d’environ 1000 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Qui sait, quand vous serez au Costa Rica, ouvrez les yeux et vous serez susceptible de découvrir une nouvelle espèce d’animal !

Cet article Une nouvelle espèce de grenouille découverte au Costa Rica est apparu en premier sur Costa Rica Découverte.

Pas réflexions au sujet de « Une nouvelle espèce de grenouille découverte au Costa Rica »

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à nous faire part dans le cadre ci-dessous de vos envies, de votre projet de voyage, des étapes souhaitées. Précisez éventuellement si vous voyagez avec des enfants, des personnes à handicap…

Les champs * sont obligatoires

NOS AGENCES DANS LE MONDE