• 02Août 18

La zone bleue du Costa Rica

Une «zone bleue» est une région du monde où les gens vivent généralement après l’âge de 100 ans. La péninsule de Nicoya au Costa Rica a été nommée l’une des cinq zones bleues classées du monde, où les habitants vivent encore plus longtemps que ceux du reste du pays. 

La longévité, le bonheur et la zone bleue du Costa Rica

Les scientifiques et les démographes ont classé ces points de référence de longévité comme ayant des traits communs de santé et des modes de vie qui ont pour résultat la longévité supérieure à la normale. En tant que nation, les 70 ans d’espérance de vie costaricien font qu’ils ont l’espérance de vie la plus longue de tous dans le monde (plus susceptibles d’atteindre l’âge de 90 ans que leurs homologues du monde).

zone-bleue-zones-bleues-carte-costa-rica-decouverte

Les statistiques du “Rapport sur la santé dans le monde 1995” placent le Costa Rica au troisième rang en matière d’espérance de vie à travers le monde. Dans la zone bleue de la péninsule de Nicoya, les résidents vivent encore plus longtemps que ceux des autres régions du Costa Rica.

Zone bleue dans un contexte politico-socio-naturel favorable

Des institutions stables

La recherche montre que 30% de la longévité provient des gènes, et les 70% restants du mode de vie. Les Ticos sont fiers de l’héritage de 100 ans de gouvernement démocratique et d’égalité sociale de leur pays. Il n’y a pas eu d’armée au Costa Rica depuis 1948, ce qui a entraîné la croissance des programmes subventionnés par le gouvernement pour l’éducation gratuite, des soins de santé abordables, des logements abordables, un climat de travail équitable et des soins pour l’environnement.

zone-bleue-vieillard-sourire-costa-rica-decouverteLa famille élargie est la base de l’interaction sociale du Costa Rica. Les activités partagées communes incluent les visites du dimanche avec des parents, les danses, les fêtes, le partage des vacances et les sports. Le football est le sport national. Ce mode de vie facile à vivre au Costa Rica est facilement mis en valeur par les quelque 80 différents parcs nationaux, refuges pour la faune, réserves, zones de loisirs et d’abondantes zones protégées de ressources naturelles. 

Énorme biodiversité

Il y a plus de 1400 espèces d’arbres et plus de 10.000 autres espèces végétales connues. Cette zone bleue est aussi le refuge pour une variété tout aussi étonnante d’animaux, de poissons et d’oiseaux. La jungle verte luxuriante abrite des singes, des tortues de mer, des toucans et des lézards pour n’en nommer que quelques-uns. Il y a plus de 200 espèces de mammifères, 220 types de reptiles et 130 sortes de poissons d’eau douce. Beaucoup de ces espèces sont protégées par les lois du Costa Rica.

Il y a deux saisons principales au Costa Rica : la saison sèche (été) et la saison des pluies (hiver), avec des microclimats déterminés par les nombreuses forêts, la topographie et l’altitude, qui a également son influence sur la température. Les températures annuelles moyennes au Costa Rica varient de 21 à 30 degrés. En raison de ce climat doux, les costariciens sont en mesure de se livrer à un régime de fruits et légumes frais et locaux, beaucoup biologiques, et achetés sur les marchés populaires des agriculteurs de la ville dans toutes les villes et villages du pays.

Biodiversité telle que Chanel a rassemblé les meilleurs ingrédients des 5 zones bleues autour du monde pour en faire un sérum.

Un peuple éduqué

L’éducation est très vénérée au Costa Rica, surtout depuis 1992, lorsque le gouvernement a déclaré que l’éducation était un droit fondamental de chaque citoyen. L’école est gratuite pour les élèves de primaire et secondaire.

Le gouvernement fournit un financement pour l’enseignement supérieur dans les universités publiques. Pour cette éducation gratuite, les étudiants sont tenus de donner du temps pour le service communautaire après l’obtention de leur diplôme. Le soutien national des Costariciens pour ces programmes est en partie responsable du taux d’alphabétisation de 97% au Costa Rica, l’un des plus élevés de l’hémisphère occidental.

À côté des soins de santé privés exceptionnels trouvés au Costa Rica, il y a un réseau de vingt neuf hôpitaux parrainés par le gouvernement et plus de 250 cliniques à travers le pays. Une étude des Nations Unies menée dans les années 1980 a classé le système médical du Costa Rica le meilleur en Amérique latine, et à proximité des États-Unis et du Canada, classé dans le top dix du monde.

Pura Vida et zone bleue

Les classements actuels le placent légèrement devant les États-Unis !

La stabilité sociale et les perspectives économiques du Costa Rica sont très brillantes et le pays est perçu dans le monde entier comme un endroit idéal pour voyager ou investir. Chaque année, la CIA publie un guide classant les économies mondiales et leur potentiel de croissance future, et l’immobilier au Costa Rica a été classé parmi les trois meilleurs investissements dans le monde. Et évidemment, la zone bleue de Nicoya est une zone très prisée, quoique le sud du pays ainsi que la côte Caraïbe a ses atouts non négligeables !

Le Costa Rica a un héritage culturel de travail acharné, de fierté nationale, d’hospitalité, de fortes valeurs familiales et de progrès. Les visiteurs étrangers décrivent souvent les Costariciens comme des gens accueillants et aimables, connus pour faire tout leur possible pour être courtois et éviter d’offenser les autres. Cela peut être interprété comme un résultat de vivre le style de vie Pura Vida, 100% tico, qui correspond à «la bonne vie», très caractéristique de la zone bleue.

Cet article La zone bleue du Costa Rica est apparu en premier sur Costa Rica Découverte.

Pas réflexions au sujet de « La zone bleue du Costa Rica »

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à nous faire part dans le cadre ci-dessous de vos envies, de votre projet de voyage, des étapes souhaitées. Précisez éventuellement si vous voyagez avec des enfants, des personnes à handicap…

Les champs * sont obligatoires

NOS AGENCES DANS LE MONDE