• 09Oct 08

Des lichens pour la science…

L’institut national de la diversité biologique du Costa Rica (Inbio) fait actuellement des recherches dans le parc national de l’Arenal et en particulier sur les lichens et les champignons.
Les résultats sont plutôt positifs et certains de ces lichens pourraient devenir de futurs antibiotiques.
Cette recherche a un intérêt majeur car, à force de consommation, certaines bactéries sont devenues résistantes à de nombreux antibiotiques.
Giselle Tamayo, coordinatrice de la zone de bio protection scientifique et de cette étude temporise cette annonce, en précisant qu’il peut falloir 15 à 20 ans avant d’obtenir un médicament.
Les recherches sont conduites avec diverses universités telles que celle du Michigan. Les fameux lichens ont été découverts également dans d’autres parties du pays : Guanacaste, Caraïbes et Pacifique central.
Cependant, grâce à toutes ces recherches, qui ont commencées en 2006, les scientifiques ont découvert plus de dix espèces par an complètement nouvelles pour la science.
Du pain sur la planche pour les chercheurs costariciens.

Pas réflexions au sujet de « Des lichens pour la science… »

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à nous faire part dans le cadre ci-dessous de vos envies, de votre projet de voyage, des étapes souhaitées. Précisez éventuellement si vous voyagez avec des enfants, des personnes à handicap…

Les champs * sont obligatoires

NOS AGENCES DANS LE MONDE